Bienvenue

C’est à la bicyclette que je dois mes premiers étonnements de la vie au grand air, mes premiers ravissements, mes premières sensations d’espace et de liberté.

Maurice de Vlaminck
Paris : Stock, 1929.